Voici, selon l’IEEE Computer Society, leurs prédictions des 10 plus grandes tendances technologiques qui pourraient vous toucher de près ou de loin en 2018.

  1. L’Apprentissage profond (Deep Learning)

    L’apprentissage profond fait partie d’une famille de méthodes d’apprentissage automatique. Des compagnies telles que Google, Amazon et Microsoft y portent une attention particulière depuis plusieurs années. Les applications qui sont développées touchent la reconnaissance faciale, la reconnaissance visuelle (des objets ou des panneaux par exemple) ainsi que la reconnaissance sonore. Le but recherché est de donner un ‘sens’ à ce qui est reconnu. Ainsi, l’apprentissage profond servira dans plusieurs domaines dont, la santé (diagnostic médical), du transport assisté (des personnes ou des véhicules), analyse d’émotions d’un visage, etc.

  2. Les monnaies numériques (Digital Currencies)

    Les ‘Bitcoin’ de ce monde ont eu leur part de couverture dans les dernières semaines et selon l’IEEE, tout porte à croire qu’ils seront encore plus largement utilisés dans différents secteurs de commerce. La cyber-sécurité sera au coeur des enjeux au fur et à mesure que leurs valeurs augmentent.

  3. La chaîne de blocs (Blockchain)

    L’utilisation des monnaies numériques et la revitalisation des réseaux ‘peer-to-peer’ ont été essentielles à l’adoption de la technologie de la chaîne de blocs. La ‘Computer Society’ prédit une expansion des produits provenant des chaînes de blocs et même l’entrée en scène des ténors de l’industrie informatique.

  4. Internet des objets pour l’industriel (Industrial IoT)

    Avec l’évolution rapide de l’apprentissage profond, il y aura une émergence de nouveaux produits et équipements pour les industries de toutes sortes. Les entreprises manufacturières continueront d’investir dans ces nouvelles solutions pour demeurer compétitifs, assurer une qualité de produits et contrôler les coûts de production.

  5. Robotique

    Bien que la robotique soit présente depuis plusieurs décennies, l’adoption, mise à part les industries manufacturières, est très mitigée. Toutefois, les dernières années on a vu apparaître plusieurs robots destinés aux consommateurs mais aussi des robots beaucoup plus sophistiqués pour le secteur militaire. La prédiction de l’IEEE pour 2018 est que la robotique  va s’inscruster de plus en plus dans le secteur médical pour la prodiguation de traitements et d’autres usages de soins de la santé.

  6. Déplacement assisté (Assisted Transportation)

    Alors que la promesse de véhicule totalement autonome est repoussée dû à plusieurs obstacles découverts dans les tests, l’assistance automatisé pour les transports a tout de même connu des avancées. On a qu’à penser à l’assistant de stationnement et les alertes quand on quitte la voie ou à l’identification de danger imminent de collision. Le implantation accrue de l’apprentissage profond et automatisé dans l’industrie de l’automobile apportera de nouvelles fonction d’assistance pour l’automobile.

  7. Réalité assistée et réalité virtuelle (AR/VR)

    Les amateurs de jeux vidéos expérimentent depuis plusieurs années des gadgets reliés aux réalités virtuelles et assistée. La ‘Computer Society’ anticipe que cette tendance continuera d’évoluer avec l’arrivée de détecteurs de mouvement et de projecteurs en 3D. Toutefois, l’association qui sera créée entre les individus et les métadonnées soulèvent des préoccupations en ce qui a trait à la vie privée et la cyber-sécurité.

  8. L’éthique, les lois et les politiques touchant la vie privée, la sécurité et la responsabilité

    Les avancements technologiques de la robotique, de l’apprentissage profond, des technologies assistées et enfin de l’intelligence artificielle en général sont devenus difficilement contrôlables par la société. Des orientations obligatoires ont été analysées et déployées dans plusieurs aspects de la conception et sont maintenant appliquées aux systèmes autonomes et intelligents et dans la cybersécurité. En 2018, nous verrons s’accélérer l’adoption de considérations éthiques dans plusieurs secteurs d’activité.

  9. Accélérateurs et 3D

    Avec l’émergence des accélérateurs (classe de microprocesseur avec fonction précise), nous trouvons ainsi une façon d’améliorer les performances tout en ayant une efficacité énergitique. Les technologies existantes (GPU, FPGA, ASIC) et les nouvelles, telle que ‘memristor-based DPE’ seront de plus en plus utilisés, cette annéee, dans les domaines de l’intelligence artificielle et l’apprentissage profond.

  10. Cybersécurité et Intelligence Artificielle (AI)

    La cybersécurité est devenue une préoccupation quotidienne de la vie en général et des affaires en particulier. Les attaques des cybercriminels sont de plus en plus sophistiquées et la société a peine à suivre le rythme. L’automatisation actuelle ne suffit plus.L’intelligence artificielle sera donc appelée à venir épauler les systèmes de défense en place avec des analyses de données et l’exécution systématique de scripts. L’intelligence artificielle n’étant pas non plus à l’abri des attaques, il faudra s’assurer de sa robustesse au préalable.