L’hameçonnage existe depuis longtemps. Depuis les débuts de l’Internet, il constitue une menace pour tous ceux qui possèdent une adresse email. Cette forme de cybercriminalité attaque de différentes manières : des emails non-sollicités, des annonces non-autorisées et même des offres de vente. C’est un problème qui va continuer à s’aggraver, car les progrès technologiques permettront à leurs attaques d’être plus discrètes et plus sophistiquées.

Les utilisateurs d’Internet doivent apprendre à se protéger d’une éventuelle attaque. Cela dit, voici quatre moyens d’éviter de tomber victime d’hameçonnage :

Gardez votre système et vos logiciels à jour

Votre système d’exploitation de base devrait disposer de mesures préventives contre l’hameçonnage, même les plus anciennes. Il est impératif de toujours maintenir votre système à jour ; vous éviterez ainsi des risques de piratage et de l’hameçonnage. Si vous utilisez toujours Windows XP, vous êtes une cible de choix pour les pirates informatiques.

Cryptez vos données

Le cryptage agit comme une bulle protégeant vos informations sensibles ; permettant à vos fichiers d’être déchiffré seulement une fois qu’ils ont atteint la destination cible. Cela évite que des informations confidentielles, telles que les détails de carte de crédit, des informations personnelles et des adresses, ne soient divulguées quelque part en cours de route. En cryptant les fichiers privés, les données seraient protégées même si elles devaient être interceptées. Être victime d’un hameçonnage peut ruiner votre réputation pour les années à venir. Il est donc essentiel de ne pas baisser la garde.

Vous trouverez ci-dessous la liste des fichiers source pour lesquels vous devez installer un logiciel de chiffrement :

  • Réseau de travail
  • Disques durs de bureau
  • Stockage en nuage
  • Mots de passe et informations de sécurité
  • Activité et historique de navigation sur Internet (à l’aide d’un VPN ou d’une adresse IP masquée)
  • Stockage externe (lecteurs USB et disques durs externes)

Utiliser la technologie DMARC

Dupliquer une adresse email n’est pas très difficile à faire. Il consiste à envoyer un email de la part d’une source de confiance ou d’un ami. Recevoir un email de votre patron ou de votre collègue est également une pratique courante pour les pirates informatiques. Pensez-y, votre patron qui vous envoie un fichier n’est pas si suspect. Ouvrez-le, et bien, maintenant vous êtes compromis. Il n’est pas difficile pour ces hackers de mettre la main sur l’adresse email de votre patron ou de votre collègue ; vous devez toujours être vigilant pour éviter d’être victime d’un hameçonnage.

C’est une menace réelle à laquelle votre entreprise est soumise ; C’est pourquoi il est si important de mettre en œuvre un plan de protection DMARC. DMARC (qui vient de l’anglais Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance) est une technologie conçue pour identifier si un courrier électronique a été envoyé à partir d’une source crédible et fiable. Si l’email ne réussit pas le contrôle initial, il sera signalé à l’équipe de sécurité afin qu’elle puisse faire face à la menace.

 

Implémentation de l’authentification multifactorielle

L’authentification multifactorielle est similaire à DMARC, mais elle ajoute davantage de couches de protection pour garantir que les courriels entrants sont sécurisés. Le système d’authentification multifactorielle utilise des outils tels que des codes PIN ou des jetons générés aléatoirement, qui empêchent les pirates informatiques de saboter votre système.

En outre, il existe un système automatique de recyclage des mots de passe  qui change régulièrement les mots de passe des employés. De cette façon, vous pouvez être sûr que les pirates ne pourront pas accéder à votre réseau par le biais des emails laissés sur d’autres sites.

Si vous souhaitez mettre en place des mesures préventives contre le hameçonnage, MicroAge a la meilleure solution. Contactez-nous aujourd’hui pour savoir comment nous pouvons vous aider.


Laisser un commentaire