Les logiciels malveillants, les vulnérabilités et l’ingénierie sociale font partie des principales préoccupations des professionnels de la sécurité informatique. Bien que les tactiques utilisées pour cibler les entreprises et les particuliers ne soient pas nouvelles, il est essentiel d’en savoir plus sur les cybermenaces pouvant mettre les organisations en danger en 2019.

 

Employés

Toutes les solutions de cybersécurité dans le monde ne protégeront pas votre entreprise contre les cybermenaces si vous ne réalisez pas que vos employés sont votre dernière ligne de défense.

Selon un rapport cité par Security Magazine, le facteur humain reste l’un des principaux responsables d’infractions de données et d’autres types d’attaques. Le rapport révèle également que le prétexte financier et le phishing sont à l’origine de 98% des incidents d’ingénierie sociale.

L’étude souligne l’importance de la formation continue en cybersécurité pour atténuer ces risques. Vous pouvez également envisager de créer une stratégie de sécurité informatique.

 

Ransomware

Les rançongiciels (ransomware) sont un type de logiciels malveillants qui crypte les fichiers et bloque leur accès. Son objectif principal n’est pas de détruire ces fichiers, mais de forcer les victimes à payer pour retrouver l’accès à leurs propres données. En 2017, une entreprise canadienne a dû débourser 425 000 $ en Bitcoin pour récupérer ses bases de données de production et ses sauvegardes.

Vous vous demandez peut-être pourquoi une entreprise donnerait des milliers de dollars simplement pour reprendre le contrôle de ses ordinateurs. La réponse est assez simple: les entreprises dépendent de logiciel pour fonctionner et les logiciels s’appuient sur des données.

Cependant, nous parlons de cyber-criminels et le paiement de la rançon ne garantit pas que les victimes retrouveront l’accès à leurs dossiers. C’est pourquoi les spécialistes de la cybersécurité recommandent aux entreprises d’adopter des mesures préventives telles que la formation de leur personnel, l’optimisation de leur infrastructure informatique et le renforcement de leur réseau.

 

Cryptojacking

Les crypto-monnaies étant de plus en plus populaires, les consultants en cybersécurité s’attendent à une augmentation du nombre de crypto-piratages. Ce type d’attaque est caractérisé par l’utilisation de logiciels malveillants pour voler les ressources informatiques des victimes.

Les monnaies numériques ne sont pas gérées par des banques ou d’autres institutions financières. Ce sont plutôt les utilisateurs de crypto-monnaie qui valident les transactions avec des logiciels conçus à cet effet. Pourquoi? Ils sont payés pour cela.

Le problème est que la cryptographie utilise trop de ressources, au point qu’il devient difficile de gagner de l’argent en minant. Sachant cela, les cybercriminels infectent les ordinateurs pour exécuter des applications de cryptographie en tâche de fond et maximiser leurs profits.

 

Chez MicroAge, notre équipe expérimentée propose des solutions informatiques multifournisseurs composées de matériel, de logiciels et de services. Nous comprenons les défis informatiques auxquels de nombreuses entreprises sont confrontées et nous possédons l’expertise nécessaire pour vous aider à économiser de l’argent, sécuriser vos données, optimiser vos ressources et atteindre vos objectifs commerciaux. Trouvez un MicroAge près de chez vous.


Leave a Reply